LOST IN TRANSLATION

lost_in_translation
Arguant qu’aucune langue ne peut à elle seule représenter l’éventail complet de l’aventure humaine, la journaliste Ella Frances Sanders explique de façon convaincante que les mots qui nous paraissent étrangers peuvent parfois faire passer un message même “sans traduction» et que «certains concepts ne peuvent pas être correctement expliqués d’une culture à l’autre”.  Et pour appuyer cet argument, Sanders propose les exemples suivants:
1. Le mot allemand «waldeinsamkeit», qui signifie «un sentiment de solitude, d’être seul dans les bois et en symbiose avec  la nature», pour lequel nous n’avons pas de traduction adéquate dans d’autres langues, mais qui sonne vrai pour tous ceux qui l’entendent car il exprime quelque chose de profond sur l’expérience humaine
Waldeinsamkeit
2. «jayus», le mot indonésien pour désigner «quelqu’un qui raconte si mal une blague qui n’est pas drôle que l’on ne peut s’empêcher d’éclater de rire». Avez-vous déjà rencontré quelqu’un comme cela? Beaucoup repondront par l’affirmative!
Jayus
3. de la langue française, le mot «dépaysement», qu’Ella Sanders définit comme «le sentiment qui vient de ne pas être dans le pays où l’on se sent chez soi, d’être un étranger ou un immigrant, d’être un peu déconnecté de ses propres origines»
Depaysement
FUENTE: LYCÉE FRANÇAIS DE NEW YORK

 

Social Share

Related Posts

Leave a reply

Copyright (c) 2014 Traducteurs Espagnol 2013. Made by MisterWebMaker
Facebook IconG+