LES DANGERS AUXQUELS LES INTERPRÈTES DOIVENT FAIRE FACE SONT EN AUGMENTATION

LES DANGERS AUXQUELS LES INTERPRÈTES DOIVENT FAIRE FACE SONT EN AUGMENTATION

interprètes afghans travaillant dans l'armée espagnole

interprètes afghans travaillant dans l’armée espagnole

Dans un article récent , Malcolm Duff que les dangers auxquels les interprètes doivent faire face sont en augmentation. En raison de l’expansion des zones de guerre, des conflits et de la corruption, les dangers auxquels les interprètes sont confrontés sont en augmentation et les gouvernements occidentaux font peu pour les aider.

Les interprètes se retrouvent souvent sur la ligne de front dans les zones de conflit et de guerre : selon InttraStats, 1347 interprètes ont été tués au combat ou assassinés depuis 2001, beaucoup d’entre eux travaillant comme « fixeurs » pour la presse.

Les journalistes en mission à l’étranger utilisent des interprètes locaux comme contacts pour obtenir des informations pour leurs dépêches. Beaucoup de ces interprètes, fréquemment sans formation professionnelle, essayant simplement de gagner leur vie, sont également soumis à la censure et l’intimidation physique. Dans un style typique de la mafia ou des sectes islamistes, les menaces pesant sur les interprètes sont maintenant appliquées à leurs familles.

Après avoir utilisé les interprètes (souvent officieusement en raison de leur statut d’amateur) les gouvernements de droite tels qu’au Royaume-Uni qui ou Espagne se retirent des zones de guerre les abandonnent à leur sort et leur refusent l’asile. La raison est simple : le coût de l’évacuation, de la relocalisation et de la formation des interprètes est considéré trop élevé. De plus, il est en augmentation, parce que leurs familles sont en danger, rendant leur évacuation ensemble encore moins probable.
Récemment, le gouvernement espagnol a été contraint de rectifier après une campagne de soutien pour les interprètes afghans. Comme indiqué dans le journal El Mundo, en Septembre 2014 quatre interprètes afghans avaient atteint Madrid. Cependant , il y avait encore environ 28 interprètes en Afghanistan en attente d’une réponse du gouvernement espagnol.

SOURCES DOCUMENTAIRES: Kontax , El Mundo

 

Social Share

Related Posts

Leave a reply

Copyright (c) 2014 Traducteurs Espagnol 2013. Made by MisterWebMaker
Facebook IconG+