Kontax publie un sondage mondial portant sur le rôle des femmes dans le domaine de la traduction

Kontax publie un sondage mondial portant sur le rôle des femmes dans le domaine de la traduction

l´interprète, le célèbre film de Sydney Pollack

l´interprète, le célèbre film de Sydney Pollack

Le plus vieux métier du monde n’est pas celui que l’on croit ! En effet, la profession de traducteur serait la plus ancienne. Il y a 60 000 ans, pour que les hommes de Neandertal et les homos sapiens puissent entrer en contact pacifiquement, les interlocuteurs devaient parler la même langue. Les interprètes étaient-ils des hommes ou des femmes? Même si en 60 000 ans, le monde a changé, notre ADN nous prouve le contraire. La plupart des linguistes des femmes.
C’est toujours le cas aujourd’hui. C’est ce que révèle le dernier sondage mené auprès des traducteurs de Kontax publié dans le cadre de la Journée internationale de la femme du 8 mars 2015. 227 membres issus de 87 pays différents ont rempli le questionnaire. 54 % des répondants étaient des entreprises et 46 % des indépendants. 59 % des traducteurs salariés étaient des hommes contre 41 % de femmes. Cependant, pour ce qui est des indépendants, 67% étaient des femmes.
Ces renseignements corroborent ceux du « Status of the Translation Profession in the European Union »3 : les femmes occupent entre 64 % et 71 % des emplois en traduction dans les pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Norvège. 75 % des membres de l’AIIC (International Association of Conference Interpreters) sont des femmes et 77 % des membres de la SFT (Société Française des Traducteurs) sont également des femmes. En Turquie, elles occupent 84 % des emplois, tandis qu’en Allemagne et en Autriche ce pourcentage s’élève à 91%..
Plusieurs traductrices sont également interprètes ou occupent aussi d’autres emplois. Cette prédominance pourrait s’expliquer par le fait que la traduction peut s’effectuer à la maison permettant ainsi aux femmes de pouvoir réaliser également les travaux ménagers et d’élever leurs enfants – ce qui constitue un travail à temps plein.
Pour ceux qui pensent encore que les femmes ne sont pas à la recherche de postes de pouvoir, d’autres chercheurs (Fraser et Gold, 2011, au Royaume-Uni) ont révélé que les indépendants (donc les femmes) préfèrent avoir une meilleure maîtrise de leur vie tandis que les hommes aiment mieux maîtriser sur leur emploi.
De récents travaux sur l’ADN nous permettent de mieux comprendre les origines des groupes linguistiques. Cela pourrait également expliquer pourquoi des gènes comme le FOXP2 jouent un rôle si important dans la parole et pourquoi les filles possèdent plus de FOXP2 que les garçons6… et pourquoi il y a plus de femmes linguistes.
Peu importe, sans elles, il n’y aurait pas de contrats multinationaux, de ventes à l’étranger, de délégations étrangères, ni de commerce international. Bref, les femmes mènent le monde – peut-être est-ce pour cette raison que les hommes tentent de les empêcher de s’élever.
Fuente: Kontax

Social Share

Related Posts

Leave a reply

Copyright (c) 2014 Traducteurs Espagnol 2013. Made by MisterWebMaker
Facebook IconG+